Page 6 - Rapport Mobilet' 2016
P. 6

L’                structure BIO+. En  treront en vigueur dès janvier 2017. Dans  nois.



                               année 2016  Durant l’été 2016, Le Grand Conseil a  lement offrir une prise en charge rapide et
                              a été  une an-
                                            adopté la nouvelle Loi sur l’action sociale  de qualité reste donc un vrai plus pour les
                                                                                jeunes des communes de l’Ouest lausan-
                           née stable pour la  vaudoise.  Les  nouvelles  dispositions  en-
                      effet, les activités déve-
                                            ce nouveau cadre légal, la structure BIO+
                    loppées durant l’année fonc-
                                            devient pour les jeunes bénéficiant du RI  Nous continuons également à accueillir des
                 tionnent et sont efficaces.
                                            une Mesure de Transition. La structure sera  jeunes réfugiés dans le cadre d’une conven-
                                            ainsi reconnue comme mesure de prépara-
                 Notre équipe de professionnels  tion à la formation initiale au sens de la Loi  réfugiés. Leur nombre dans la mesure reste
                                                                                stable.
                                            sur l’aide aux études et à la formation pro-
                 est stable, motivée et engagée.
                                            fessionnelle du 1er juillet 2014. Ce nouveau   tion avec le Centre social d’intégration des
        Durant l’année 2016, nous avons porté une  dispositif  demande  un  certain  nombre  Nous nous réjouissons de continuer en
        attention particulière à la collaboration avec  d’ajustements. L’équipe est très enthousiaste  2017 d’accueillir ces jeunes dans notre
        les  entreprises. Nous continuerons de dé-  de relever ce nouveau défi.   structure et de les accompagner dans l’éla-
        velopper ce partenariat en 2017.                                        boration de leur projet professionnel à ce
                                            Ces changements importants dans la prise  moment déterminant de leur vie.
        Les synergies avec notre réseau profession-  en charge des jeunes à l’aide sociale, auront
        nel (TSP, CSR, Guichet T1) restent pour  un certain impact sur les jeunes ne béné-
        nous une priorité dans la mesure où cela  ficiant pas des mesures proposées. En ef-              Réka Kolb
        nous permet de maintenir un lien direct  fet, certains d’entre eux, aux prises avec de   Responsable du BIO+
        avec le tissu social de l’Ouest lausannois et  graves difficultés, risquent de ne pas être
        du grand Lausanne, afin d’assurer au mieux  pris en charge par ces nouveaux dispositifs.
        notre mission.                      Dans ce contexte, une mesure pouvant éga-
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11