• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Mission

Depuis sa création, Ren’Fort ne cesse d’évoluer, et l’équipe éducative tente d’améliorer continuellement sa prise en charge pour correspondre au mieux aux besoins d’un public « bas seuil ». Pour ce faire, une réflexion a été entreprise en 2013 afin de passer le cap du projet pilote et de se diriger vers une contractualisation de la mesure.

En mettant le jeune au centre de ses priorités et en croyant au potentiel de chacun, l’équipe éducative a pris le chemin d’une prise en charge tournée vers le soin. Dans ce nouveau concept pédagogique, l’insertion professionnelle n’est pas la priorité mais s’insère, de manière individualisée, dans le processus de prise en charge.

Afin de réajuster sa prise en charge au nouveau concept pédagogique de Ren’Fort, l’équipe éducative va travailler au développement d’une nouvelle organisation. Nous allons ainsi passer de deux antennes cloisonnées (Renens et Crissier) accueillant chacune huit jeunes à un système ouvert dans lequel les participants peuvent prendre part à des activités sur les deux sites. Cela va nous permettre de développer de nouveaux ateliers et, ainsi, d’élargir le choix pour les participants afin qu’ils puissent s’approprier davantage leur (s) projet (s) à Ren’Fort.

Dans sa pratique avec des jeunes en difficulté, l’équipe éducative doit posséder trois qualités essentielles : l’adaptation, qui est nécessaire pour individualiser la prise en charge de chaque jeune ; la créativité, afin de stimuler la motivation de chaque participant et de faire ressortir son potentiel, et la patience, car pour évoluer et construire un projet solide et durable il faut du temps.

L'année dernière, le bus Ren’Fort a parcouru 11’000 km en sillonnant la Suisse pour découvrir ses musées, son architecture, ses paysages et, enfin, partir à la découverte de métiers lors de visites d’entreprises.

Ren’Fort, c’est aussi une consommation de 120 litres de peinture dans le cadre de l’atelier créatif, de l’atelier bâtiment ainsi qu’à l’occasion de mandats extérieurs. C’est également 68 repas servis par l’atelier cuisine, que nous souhaitons développer davantage en en confectionnant des produits destinés à la vente.